MVP J11 N1 : Slobodan Ocokoljic (Rueil)

Deux journées après Jarryd Cole (La Rochelle), c’est à nouveau un adversaire de l’ADA Blois que nous désignons MVP, à savoir ici Slobodan Ocokoljic (Rueil). Comme si l’idée d’affronter l’un des favoris pour la montée boostait l’équipe d’en face et la poussait à de dépasser. Le Serbe (2,04m, 32 ans) a en effet passé la sur-multipliée pour mettre à feu et à sang la pourtant remarquable raquette blésoise, où Jonathan Tornato (4 d’évaluation en 24 minutes) et Vile Kanisto (5/13 aux tirs dont 1/6 à trois points) ont semblé bien empruntés en comparaison avec leurs performances habituelles.

Valeur sûre de la division, puisqu’il effectue sa 4e saison de Nationale 1 à Rueil après 1 an à Cognac et 2 à Sorgues, l’intérieur du RAC a signé sa meilleure prestation de la saison avec 28 points à 11/17, 8 rebonds, 3 passes et 3 interceptions pour 34 d’évaluation en 35 minutes. Tandis que George Mdivani est toujours blessé et que Moïse Diame n’a foulé le parquet que 8 minutes, il a donc assuré à lui seul la domination de son équipe dans la peinture. Arrivé au club fin octobre après le début poussif des joueurs de Julien Hervy, Ocokoljic commence à trouver ses marques, alors que son équipe sort d’une série de matchs très durs contre des « gros » (Souffelweyersheim, Quimper, Orchies, Blois) qui s’est soldée par un bilan équilibré de 2 victoires pour 2 défaites.

Malgré ces bons résultats, le chemin qui mène au maintien est encore long pour le RAC et leur ailier fort, qui sont 15e (avec un match en retard) et devront maintenant enchaîner les bons résultats contre des adversaires a priori plus à leur portée (Angers, Rennes, Chartres entre autres) pour se replacer au classement.

Photo : RAC

Les MVPs de toutes les journées de N1 :