Alexis Ajinça quitte Strasbourg pour les Pelicans de La Nouvelle-Orléans

Alexis Ajinça (photo : Seb-g)

A la fin de la rencontre entre Nancy et Strasbourg (80-69), la SIG a annoncé le départ d’Alexis Ajinça pour les Pelicans de La Nouvelle Orléans en NBA.

Le Stéphanois quitte donc Strasbourg et la Pro A sur un match où il a été particulièrement malmené (4 points à 2/8, 4 rebonds et 4 fautes pour 1 d’évaluation en 15 minutes) par Randal Falker (10 points à 4/9, 7 rebonds et 5 passes décisives pour 16 d’évaluation en 36 minutes).

Mais depuis son arrivée à Strasbourg début janvier 2012, le 20e choix de la Draft NBA 2008 a changé de statut, passant de prospect restant sur un gros échec en NBA à pivot titulaire de l’équipe de France championne d’Europe. Vice-champion de France 2013 et deuxième au scrutin de MVP français derrière Edwin Jackson en 2012/13, il a réalisé un gros début de saison 2013/14, se classant à la dixième place à l’évaluation en Euroleague (17,22) et étant le deuxième meilleur marqueur (17,11) de la compétition. De quoi attirer plusieurs grosses écuries européennes qualifiées pour le Top 16.

Strasbourg va recevoir 575 000 dollars

Le club alsacien a annoncé avoir trouvé un accord verbal avec la franchise louisianaise. « Il reste à formaliser le transfert sur le plan administratif et dès que tout sera réglé, précise le communiqué. Le joueur, le club et son entraîneur, Vincent Collet, avaient depuis son arrivée à Strasbourg, en janvier 2012, un objectif commun : lui permettre de retrouver la NBA dans les meilleures conditions. » A noter que Strasbourg touchera 575 000 dollars, soit 415 000 euros, pour ce transfert selon CBS Sports. De quoi permettre de signer un bon pivot pour la fin de la saison et remplacer Kevin Murphy au poste 2.

Le président de la SIG Martial Bellon est revenu sur cet événement.

« Je regrette bien sûr le départ d’Alexis, mais dans le sport de haut-niveau on ne retient pas un joueur qui veut partir. Il avait resigné chez nous grâce à la clause NBA que nous étions les seuls à lui proposer. On ne pensait pas cependant que son départ interviendrait en milieu de saison. Nous avons exigé un montant important pour son transfert et la Nouvelle-Orléans l’a acceptéC’est une belle histoire. Nous sommes fier d’avoir pu le relancer, Vincent mais aussi l’ensemble du club qui a tout fait pour qu’il se sente bien ici ».

Seulement huitième de Pro A après douze journées (sept victoires, cinq défaites) et éliminée de la course au Top 16 de l’Euroleague, la SIG va donc devoir faire sans son joueur majeur pour remonter en championnat et bien figurer en Eurocup.

« Le départ d’Alexis Ajinça ne changera rien cependant à nos objectifs sportifs », a d’ailleurs annoncé Martial Bellon.

De son côté, Alexis Ajinça devra s’imposer aux Pelicans, actuellement classés à la 10e place de la conférence Ouest. Il pourra profiter de l’arrêt d’Anthony Davis, blessé à la main et arrêté pour quatre à six semaines depuis début décembre. En son absence, seul Jason Smith possède un temps de jeu conséquent au poste 5 dans l’équipe. En trois saisons NBA entre 2008 et 2011, Alexis Ajinça n’avait joué qu’à 71 reprises (3,1 points à 42% et 1,6 rebond en 8 minutes) sous les couleurs de Charlotte, Dallas et Toronto. A voir si ses progrès avec Vincent Collet, devenu son mentor sur le tas, lui permettront de se faire sa place dans la grande ligue américaine.